Bâtir une stratégie gagnante

Investir dans une cadre rigoureux et rationnel

 

Pour réussir à gagner en bourse sur la durée, il faut s’astreindre à travailler sur les marchés financiers avec des stratégies complètes, englobant l’ensemble des paramètres nécessaires à la réussite.

  • Une recommandation d’achat ou de vente ne peut pas tenir lieu à elle seule de stratégie d’investissement.

  •  

    Le hasard et le feeling ne doivent jamais tenir compte de paramètres d'investissement. 

  • Le seul moyen de réussir à gagner de l'argent en bourse à long terme est donc d'opérer dans un cadre précis, en phase avec un cycle de marché donné.

Une stratégie d’investissement ou une stratégie de trading doit obligatoirement comprendre sept paramètres. Listons-les !

 

  1. Une configuration spécifique (fondamentale, technique et/ou comportementale)

  2. Un système (trend-following ou contrarien)

  3. Un déclencheur objectif (le timing)

  4. Une gestion du risque spécifique

  5. Une gestion de position dynamique

  6. Un niveau d’exposition au marché (levier)

  7. Un ou plusieurs niveaux d’invalidation

  8. Un ou plusieurs horizons de temps

"Le seul moyen de réussir à performer à long terme sur les marchés est d'opérer dans un cadre précis, en phase avec un cycle de marché donné"

Les 8 paramètres qui composent une stratégie

Une configuration spécifique (pattern)

La règle de base pour gagner sur les marchés est de répéter nos actions en fonction de ce que nous propose le comportement des opérateurs. Seul ce comportement répétitif, adapté à une situation de marché donné, offrira une rigueur suffisante pour performer sur la durée. Sortir de ce cadre de raisonnement nous place immédiatement dans un mode peu propice à la réussite. En effet, si l’on ne réagit pas à des données objectives, à des critères reproductibles, chacune de nos actions sera simplement le fait du hasard. Hasard qui pourra prendre la dénomination, d’intuition ou de ce que l’on veut, mais qui ne garantira jamais la réussite à long terme.

 

 

 

 

 

 

Un système de trading ou d'investissement (Trading System)

Comme déjà exposé dans « Trading et contrats futures » (Eyrolles 2008), il existe deux manières principales d’aborder les marchés : un système de trend-following (type cassure ou type retracement) et un système de type contrarien. Chaque configuration de marché offrira des perspectives d’intervention au sein d’un système de trading spécifique, adaptées au contexte. Mais chaque système devra être travaillé avec des paramètre spécifiques, tant au niveau du timing, de la gestion de position que des niveaux de risque. Autrement dit, le choix du système est le premier plan, la carte du territoirre, qui va guider nos différents choix de paramètres.

 

 

 

 

 

 

Un déclencheur (le timing)

Après avoir repéré une configuration et décidé du système à employer, l’opérateur doit avoir défini une entrée objective, une entrée qui ne laisse pas de place au doute et à l’interrogation, une entrée automatisable qu'il pourra répéter comme une routine. Dans le cas contraire, il risquerait d’ouvrir une position en laissant ses émotions prendre le dessus, ce qui n’est jamais une bonne idée, et ce qui est l’assurance d’une irrégularité de résultat.

 

 

 

 

 

 

Une gestion du risque spécifique (Risk management)

La gestion du risque est la clé de voute d’un système global, elle est aussi la clé de voute d’une stratégie particulière. L’absence d’une gestion adaptée au contexte de tendance et de volatilité, mais aussi aux résultats historiques de la stratégie, ne permettra jamais une optimisation des performances. Le risque devra donc à la fois être adapté au cycle du marché, à la stratégie utilisée mais aussi au feed-back des historiques de stratégies afin de ne pas poursuivre nos opérations avec des stratégies dont les résultats décalent de leur moyenne historique.

 

 

 

 

 

 

Une gestion de position dynamique (Position sizing)

La gestion de position dynamique permet d’inscrire l’ouverture de position, la gestion proprement dite et la sortie de position dans le cadre du contexte global de la configuration de degré supérieur. Cette manière réflexive d’opérer est fondamentale pour ne pas subir les modifications des marchés sans réagir. A titre d’exemple, n’importe quel opérateur, même les débutants, comprendront qu’appréhender les marchés et l’investissement de la même manière, sans se soucier de la tendance, mais surtout de sa force et de sa maturité, est une erreur qui peut être lourde de conséquences. Il sera ainsi possible d’envisager des prises de position étalées sur niveau ou dans le temps, sur validation différenciée, de même que pour les sorties.

 

 

 

 

 

 

Un niveau d’exposition au marché (Risk level)

Le niveau d’exposition au marché, qui dépasse la notion de gestion du risque, dépendra des conditions du marché, de l’exposition globale du portefeuille et aussi, bien évidemment, des derniers résultats obtenus, tant sur la stratégie utilisée, que sur l’ensemble du portefeuille. Là aussi, c’est le seul moyen d’inscrire dans la durée, et dans la sécurité, chacune de nos actions d’investissement. C'est aussi un moyen de profiter des périodes les plus favorables pour maximiser la performance sans nécessairement accroître le risque grâce à une bonne maîtrise des ratios de stratégies.

 

 

 

 

 

 

Un ou plusieurs niveaux d’invalidation (Stop loss)

Toute prise de position sur les marchés sera liée à un niveau d’invalidation. Ce niveau ne sera pas nécessairement graphique ou technique, il pourra aussi dépendre du risque engagé et accepté, mais dans tous les cas, il sera présent. Ouvrir une position, sans avoir déterminé, à l’avance, le risque maximal engagé, et la sortie de position en cas de non validation par le marché de notre scénario n’est pas acceptable.

 

 

 

 

 

 

Un ou plusieurs horizons de temps (timeframe)

Un horizon de temps unique ne révélera que le comportement d'un certain type d'opérateurs. En ouvrant nos perspectives, en élargissant notre vision du marché grâce à une analyse multi-horizon de temps, nous réussissions à mieux appréhender le comportement des différents opérateurs. Or, comprendre ce que font les autres est l'une des clés de la réussite sur les marchés. lLes marchés fluctuent, décalent et partent en tendance parce que certains groupes d'opérateurs passent à l'achat ou se retirent des marchés.

Cette vision large, cette vision ouverte sur les autres, permet donc de replacer chacune de nos opérations dans le contexte global des autres opérateurs.

A cet égard, nos radars de tendance est une aide précieuse pour capter le sentiment des différents opérateurs.

Article complémentaire:

le radar de tendance

E-Winvest.com est une fintech qui développe des outils afin de permettre à tous d'investir en bourse. Démocratiser la Bourse passe par une simplification d'usage (expérience client) et la sécurisation grâce à des modèles de gestion du risque rassurants.

  • Facebook Social Icon
  • EWINVEST sur Twitter