Glossaire
Bourse

et

Trading

Un glossaire ouvert, volontairement non classé, afin que vous fassiez l'effort de découvrir des termes ou des expressions que vous ne chercheriez pas de prime abord.

Indice Dow Jones: ---

Indice S&P500: ---

Double creux (double bottom): Le double creux est une figure de retournement haussier. Il apparaît dans une tendance baissière. Le marché dessine deux creux. Le second creux est plus haut que le premier de quelques points. Le sommet entre les deux creux est appelé la ligne de cou (LC) ou neckline. Nous nommerons le premier creux, C1, et le second, C2.

Lorsque la ligne de cou est cassée, la figure est validée et l’objectif théorique est calculé en reportant l'écart entre le second creux et la ligne de cou, à partir de la ligne de cou.

Double Sommet (double top): Figure de retournement baissier, le double sommet apparaît dans une tendance haussière. Le marché dessine un premier sommet, noté S1. Il corrige pour dessiner la ligne de cou, notée LC. Enfin, il revient tutoyer le sommet précédent, noté S2, dans un volume moins marqué. La vague de baisse qui s’enclenche alors doit casser la ligne de cou pour valider la figure.

Lorsque la ligne de cou est cassée, la figure est validée et l’objectif théorique est calculé en reportant l'écart entre le second sommet et la ligne de cou, à partir de la ligne de cou.

Triple creux et Triple sommet: Configurations identiques au Double creux et Double sommet, mais en trois creux/Sommets.

L'épaule-tête-épaule: Trois sommets après une tendance haussière, le deuxième sommet (la tête) est plus haut que les deux qui l’entourent (l’épaule gauche et l’épaule droite). La ligne de cou passe par les deux creux des épaules. Le volume sur la seconde épaule devrait être plus faible, marquant ainsi l’absence d’intérêt réel des acheteurs sur le rallye haussier. Après la cassure de la ligne de cou, un pull back sur cette dernière est fréquent. C’est aussi une bonne occasion de rentrer avec un stop proche.

L'épaule-tête-épaule inversée (ETEI): configuration inverse de l'ETE. On la trouvera après une tendance baissière.

Les tasses avec anse: Cette figure est proche du double creux. Mais le second creux se situe à environ la moitié de la taille du premier. C’est une figure majeure de retournement, que l’on trouve régulièrement et sur toutes les unités de temps. Elle montre la force des acheteurs qui se sont présentés bien avant le support.

Biseau (wedge): Le biseau est une figure de retournement. Le biseau ascendant (« rising wedge ») est une figure de retournement baissier. Il est constitué de deux lignes de tendance haussières convergentes. Les prix continuent à monter mais dans des bornes de plus en plus étroites, marquant l’essoufflement du mouvement.
Le
biseau descendant (« falling wedge ») est une figure de retournement haussier. Il est constitué de deux lignes de tendance baissières convergentes. Les prix continuent leur baisse mais les vendeurs peinent à accélérer le mouvement.

TriangleLe triangle est une figure d’hésitation et de continuation. La famille des triangles (triangles, biseaux, fanions) marque une zone d’incertitude après une tendance soutenue. 

L’hésitation se traduit par des fluctuations de prix qui vont en se rétrécissant. Après une première vague directionnelle, les intervenants hésitent quant à la suite à donner au mouvement.

Si le triangle est souvent considéré comme une figure de continuation, il faut attendre la sortie. Tant que les prix demeurent à l’intérieur, il est inutile de se positionner. La sortie n’est validée que si elle est accompagnée d’une hausse de la volatilité et des volumes.

Fanion: petit triangle que l’on retrouve sur une tendance puissante. Les prix entament une petite zone de consolidation avant de retrouver la tendance initiale.

Drapeau: petit canal de consolidation que l’on retrouve sur une tendance puissante comme pour le fanion. La différence réside dans la forme que prennent les prix. Les prix dessinent un petit canal de consolidation qui évolue dans le sens opposé à la tendance en cours. La sortie s’effectue généralement par le haut. Le drapeau marque une simple pose dans le mouvement de la tendance en cours. La cassure par le haut du canal déclenche une reprise de la tendance précédente.

Chandeliers japonais: méthode de représentation graphique des cours introduite en Occident par Steve Nison en décembre 1989

Avalement (haussier ou baissier): configuration de retournement en deux chandeliers

Un avalement haussier est constitué d'un chandelier blanc, haussier, (le second) qui avale ou englobe le chandelier noir, baissier, précédent. Cette configuration est considérée comme puissante pour renverser les tendances sur les creux.

Un avalement baissier est constitué d'un chandelier noir, baissier, (le second) qui avale ou englobe le chandelier blanc, hausser, précédent. Cette configuration est considérée comme puissante pour renverser les tendances sur les sommets.

Couverture en nuage noir (Dark Cloud): configuration de retournement en deux chandeliers.

Après une tendance haussière, un chandelier blanc est suivi par un chandelier noir qui verra sa clôture proche de l'ouverture précédente. C'est une configuration d'alerte baissière qui appelle une confirmation.

Produits dérivés: Les produits dérivés (« derivatives » en anglais) sont des constructions de produits à partir de marchés dit « cash ». Les contrats Futures sont des produits dérivés.

Contrat Future: Un contrat Future est un contrat à terme négociable à l’achat ou à la vente, portant sur un sous-jacent. Le sous-jacent peut être une matière première agricole (soja, maïs), un indice d’actions (Dow Jones, Nasdaq, CAC40), une devise (Eurodollar), une matière première (pétrole, or), ou un taux d’intérêt (T-Bond, Bund). Les contrats sont standardisés, traités sur des marchés organisés (par opposition aux marchés OTC – où les produits sont traités de gré à gré), et ont une échéance

Chartisme ou Analyse graphique est la partie de l’analyse technique dont la spécificité est de déterminer les niveaux de prix importants par la reconnaissance de configurations graphiques.

Support: Un support est un niveau de prix ou une zone statique sur laquelle les prix marquent un palier et cessent de baisser. Les vendeurs ont trouvé en face d’eux des acheteurs en nombre suffisant pour arrêter le mouvement de baisse.

Plus le support est marqué (nombre de contacts entre les prix et le niveau), plus il est fort. Si le support joue son rôle, zone de rebond potentiel, la tendance baissière va être stoppée et le marché retrouvera une tendance haussière. Plus le support est marqué, plus sa cassure sera significative.

RésistanceUne résistance est un niveau de prix ou une zone statique sur laquelle les prix marquent un sommet et cessent de monter. Les acheteurs qui poussaient tranquillement le marché à la hausse se heurtent à des vendeurs en nombre suffisant pour stopper l’élan haussier et faire refluer les prix. Plus la résistance est marquée (nombre de contacts entre les prix et le niveau), plus elle est significative. Si la résistance joue son rôle, la tendance haussière sera stoppée et le marché retrouvera une tendance baissière ou s’inscrira en zone de congestion, butant régulièrement contre la résistance. Plus la résistance est marquée, plus sa cassure sera significative. Plus les volumes au niveau de la résistance sont élevés, plus la zone de résistance est remarquable pour les opérateurs.

Retournement de polaritéUne fois le support cassé, une correction haussière (« retracement ») pourra apparaître et le niveau de prix deviendra éventuellement résistance. Une fois la résistance cassée, une correction baissière (« retracement ») pourra apparaître et le niveau de prix deviendra éventuellement support.

Les lignes de tendanceUne ligne de tendance haussière (TLS) est un support qui accompagne une succession de creux ascendants. La ligne est tracée à partir de deux points bas. Une ligne de tendance baissière (TLR) est une résistance qui accompagne une succession de sommets descendants. La ligne est tracée à partir de deux points hauts.

CanalUn canal haussier est tracé à partir d’une ligne de tendance haussière (inv.baissière) en support. On trace alors la parallèle sur le haut (inv.bas) des prix. Les fluctuations de la tendance se réalisent donc entre une ligne de tendance support et une ligne de tendance résistance.

Points pivots

 

Les points pivots représentent des niveaux de prix, supports et résistances, calculés à partir des seuils de la veille, pour les points pivots quotidiens. A l’origine, utilisés par les traders de parquet, ils sont aujourd’hui largement diffusés et facilement calculables.

Pour le calcul des points pivots, vous aurez besoin de trois niveaux de prix : le haut, le bas et la clôture de la veille.

 

R3 = R1 + (H – L)

R2 = PP + (H - L)

R1 = (P x 2) - L

PP = (H + L + C) / 3

S1 = (PP x 2) - H

S2 = PP - (H - L)

S3 = S1 – (H – L)

 

où H = Haut, L = Bas, C = Close

 

 Le calcul du point pivot génère trois niveaux de résistances (R1, R2 et R3) et trois niveaux de supports (S1, S2 et S3).

Théorie de Dow

 

Charles Dow, créateur de l’agence éponyme Dow Jones est le père de l’analyse technique et le fondateur de la Théorie de… Dow.

 

Un marché est en tendance haussière quand les prix tracent des hauts plus hauts, et des bas plus hauts.

Un marché est en tendance baissière quand les prix tracent des bas plus bas, et des hauts plus bas.

Dans une tendance haussière, la première alerte survient lorsque les prix tracent un haut moins haut. La deuxième alerte lorsque les prix enfoncent le bas précédent.

Dans une tendance baissière, la première alerte survient lorsque les prix tracent un bas moins bas. La deuxième alerte lorsque les prix enfoncent le haut précédent.

Les marchés évoluent selon trois phases : accumulation (achat d’ « initiés »), participation (du «public informé») et distribution (« aux pigeons »).

Toutes les informations disponibles à l’instant T sont reflétées dans les prix de marché à l’instant T.

Charles Dow distingue trois phases pour décrypter un mouvement en tendance. La première phase est la phase d’accumulation. En dépit des mauvaises nouvelles, les spéculateurs avertis, les initiés, les mains fortes, accumulent des positions.

La phase de participation voit le démarrage d’une tendance haussière accompagnées par un flot de bonnes nouvelles qui va en s’accélérant.

Enfin, la phase de distribution : ceux qui ont acheté au début du mouvement cèdent leurs positions aux mains faibles, les petits porteurs, les traders débutants, attirés par la tendance haussière. Le marché est mûr pour se retourner à la baisse.

Elliott, Théorie d'Elliott

 

L’apport de Ralph Nelson Elliott procède lui de la mesure quantitative et du rythme des vagues.

Les marchés procèdent par cycles et évoluent en vagues. Chaque cycle de marché est composé de huit vagues : cinq vagues en tendance et trois vagues de correction (retracement).

 

Un cycle est composé de 2 vagues : une vague d’impulsion et une vague de correction.

Une vague d’impulsion se réalise en 5 sous-vagues.

Une vague d’impulsion est composée de trois sous-vagues d’impulsion (1, 3 et 5) et de deux sous-vagues de correction (2 et 4)

La vague 1 est souvent courte et interprétée comme un simple retracement.

La vague 2 retrace en grande partie la vague 1. Les opérateurs n’ont pas encore pris conscience du changement de tendance.

La vague 3 ne peut pas être la plus courte.

La vague 4 ne doit pas dépasser le sommet (tendance haussière) ou le creux (tendance baissière) de la vague 1.

La vague 5 peut s’arrêter à proximité du sommet (tendance haussière) ou du creux (tendance baissière) de la vague 3, ou au contraire donner lieu à une vague émotionnelle très puissante dans le cas des extensions.

Une vague de correction se réalise en 3 sous-vagues.

Une vague de correction est composée de 2 sous-vagues d’impulsion (A et C) et d’une sous-vague de correction B).

La vague A se comporte comme une vague 1.

La vague B retrace fortement la vague A.

La vague C est puissante.

Formations trading

Articles du Blog

Please reload

Articles connexes:

  • Les supports et les résistances

  • Les configurations de retournement

E-Winvest.com est une fintech qui développe des outils afin de permettre à tous d'investir en bourse. Démocratiser la Bourse passe par une simplification d'usage (expérience client) et la sécurisation grâce à des modèles de gestion du risque rassurants.

  • Facebook Social Icon
  • EWINVEST sur Twitter