Trader les Gaps

November 10, 2017

 

Un trader qui maîtrise le trading autour des gaps  possède un avantage indéniable par rapport aux autres. La plupart des traders comprennent mal ou très mal les gaps.

 

Un gap est un « trou » de cotations entre la clôture et l’ouverture des marchés, c'est un instant "émotionnel". Il survient car les conditions qui présidaient à la clôture ne sont plus les mêmes lors de l’ouverture.


Les raisons sont diverses. Durant la nuit, l’Asie a dessiné une tendance qui peut influer sur l’ouverture des places européennes. Il y a aussi  les résultats d’entreprises qui vont tomber après la clôture américaine ou avant l’ouverture des places européennes, les annonces surprises de fusion ou de profit warning. Tous ces éléments installent un nouveau climat et pousse les opérateurs à ouvrir au-dessus ou au-dessous de la veille.

 

Les gaps sont intéressants car ils reposent sur un changement de psychologie des opérateurs de marché, un excès d'optimisme de la part des opérateurs, ou la diffusion d'une crainte. Deux des configurations générales de marché que recherche tout trader.

 

La règle voudrait que les gaps soient toujours comblés, la réalité est différente mais suffisamment proche pour nous offrir de quoi construire autour des gaps de superbes opérations, à condition d’être patient et de bien réussir son entrée. Le timing est souvent la clé sur les marchés. Trader ou investisseur, vous devez maîtriser les gaps.

 

Il peut exister des gaps sur les futures et des gaps sur le cash. Il existe aussi des gaps de clôture et des gaps stricts. je vous renvoie à Stratégies de Marchés pour le détail.

 

Gaps intradays et Gaps Quotidien

Il faudra aussi faire la différence entre un gap quotidien et un gap intraday. Un gap quotidien est un gap qui laisse un trou de cotations entre deux chandeliers quotidiens. Un gap intraday est un trou de cotation entre la clôture du Future et l’ouverture du Future. Ce peut être un gap quotidien ou pas.

 

Un Gap support ou résistance

Après l’ouverture d’un gap, le marché peut soit accélérer dans le sens de tendance ouverte, soit se mettre à corriger une partie ou la totalité du gap. Lorsqu’un marché retrace une partie du gap le jour même ou quelques jours plus tard, et qu’il « oublie » de le refermer à quelques points près, attendez-vous à une puissante reprise de la tendance. Les acheteurs (inv. Vendeurs) se sont présentés en force et le gap a servi de support (inv. Résistance).

 

On recense classiquement trois type de gaps :

 
Le gap de rupture (« breakaway gap »)

Il se produit après une phase de congestion, un trading range. Comme son nom l’indique, c’est un gap qui marque un changement dans l’esprit des opérateurs. Si le changement est suffisamment fort et significatif, hausse des volumes et accélération dans le sens de la rupture, le gap ne sera pas revu d’un moment.

Ce type de gap permet au trader de rentrer dans le sens de la tendance..

 
Le gap de continuation (« runaway gap »)

Il se produit consécutivement après le premier gap et il marque la poursuite/accélération de la tendance en cours.

Le trader peut en profiter pour suivre la tendance, après s’être assuré qu’elle n’est pas à maturité. Ce gap peut être refermé après une première impulsion dans le sens de la tendance principale.

 
Le gap d’épuisement (« exhaustion gap »)

Il marque la dernière vague d’euphorie/panique après une tendance qui dure depuis plusieurs heures/jours.

Ce gap est très intéressant car il va servir de force de rappel à la dernière vague qui se déroule sous vos yeux. Vous avez votre point cible. Reste à trouver un point d’entrée pour tranquillement profiter d’un marché qui va se retourner.

 

1, 2 et 3. Donc tout est simple. Malheureusement, ce qui semble simple sur le papier, l’est rarement dans la réalité.

 

Certains marchés, certains futures, à certaines périodes, sont de véritables gruyères, des trous de cotation partout. Inutile dans ces conditions de vouloir comprendre ce que signifie les gaps, les marché réagissent de manière brutale puis sombrent dans « l’immobilisme » durant les séances officielles. Les gaps marquent juste l’incapacité des opérateurs de marché à se décider pour un camp ou l’autre. Euphorie le lundi, panique le mercredi, et gueule de bois le vendredi. Au final rien. Et pour vous