Supports et Résistances (pas comme les autres)

May 21, 2018

En trading, et particulièrement en analyse technique, on va s'intéresser à des niveaux déjà travaillés par les prix: les résistances (au-dessus des cours actuels) et les supports (sous les niveaux de prix).

Mais il existe des niveaux de prix qui sont particulièrement surveillés par les professionnels et qui vont nous servir à surveiller la pression acheteuse ou vendeuse du marché, mais qui pourront aussi nous servir de cible.

 

Ce qui est valable pour les données "jour" ou UTD l’est aussi pour les données "semaine" ou UTH et pour les données "mois" ou UTM. Un trader notera donc précieusement sur ses graphiques, un tableur, ou une feuille posée sur son bureau les différents niveaux que nous allons étudier.

 

Ces niveaux "pas comme les autres" sont les niveaux d'ouverture et de clôture, mais aussi les extrêmes des périodes précédentes.

 

Sur les marchés de Futures, on regardera d'abord le premier niveau d'ouverture à 08:00 sur les marchés européens, puis on s'intéressera au niveau d'ouverture des marchés spots à 09:00.

Un marché qui évolue au-dessus de son ouverture est un marché maîtrisé, sur la période donnée, par les acheteurs. Un marché qui évoluait au-dessus de son ouverture et va la tester doit être regardé de près. Ce niveau est un niveau support clé pour la période. S’il rebondit ou s’il passe en dessous, des indications claires sont données. Le sentiment de marché reste le même dans le premier cas, il sera modifié dans la second.

 

Dans l'exemple ci-dessus (DAX, M5), on voit dans un premier temps l'indice allemand jouer avec le niveau d'ouverture de 08:00 et la haut précédent. Après une fausse sortie par le haut (BOFAil),le DAX va s'appuyer sur ses moyennes mobiles longues (M147). Après midi, il entame un pullback. Ce pullback bloque sous l'ouverture de 08:00 dans une nouvelle configuration de BOFail. Les vendeurs ont clairement pris la main comme le démontre le reste de la journée.

 

Le haut et le bas de la journée précédente sont aussi des zones de prix qu’il convient de surveiller tout particulièrement. Franchir un bas ou un haut précédent a de lourdes significations pour le day-trader. Il devra donc y consacrer toute son attention. Un rebond sur un bas précédent s’il est couplé à d’autres facteurs techniques sera une bonne occasion de rentrer long. Un arrêt sur le haut de la veille ou une fausse cassure seront des éléments essentiels pour prendre position en short si d’autres éléments techniques le confirment.

 

Enfin, le trader prêtera une attention particulière aux clôtures. Il regardera la clôture officielle des marchés et la clôture du Globex. Les clôtures servent aussi de supports et de résistances. Elles déterminent aussi des points de ralliement pour d’éventuels retracements si les marchés ont ouvert sur un gap d’ouverture.

 

Si les prix se maintiennent au dessus de l’ouverture du jour depuis le début de la séance, cela a incontestablement un sens. De la même manière, si les prix se situent au dessus de l’ouverture de la semaine ou du mois, cela a aussi un sens. Cela signifie tout simplement que depuis que les marchés ont ouvert, les opérateurs estiment que le prix d’équilibre du marché est supérieur à ce qu’il était lors de l’ouverture de la période de référence.

Si les prix se situent en dessous de l’ouverture, le principe est le même, mais cela montre que le rapport de force entre les haussiers (acheteurs) et baissiers (vendeurs) est favorable à ces derniers.

 

Ces niveaux sont donc à surveiller de près d'autant plus que tous les gérants (qui ne pratiquent pas l'analyse technique à 95%) ont un oeil sur ces zones de prix. De quoi renforcer la fiabilité et l'importance de ces zones.